Tourisme dans les Exumas – 1

23 mars, Norman’s Cay (24˚36N, 76˚49W)

Nous sommes déjà passés par ici voilà près d’une semaine (le 17 mars), arrivant peu avant le coucher du soleil après 40 heures de navigation au départ de Miami. Depuis, nous sommes descendus jusqu’à George Town et remontés jusqu’à Allen’s Cay.  Ce sont 190 miles nautiques en 5 jours. Nous sommes à peine allés à terre pendant ces quelques jours et les jambes nous démangent.

Aussi, quand enfin nous descendons toutes à la plage pour quelques heures alors que Yanick va sonder un nouvel ancrage mieux protégé, c’est le bonheur. Peu importe que les coquillages n’y abondent pas ou qu’il y ait un peu de roches : enfin, nous pouvons nous délasser les jambes un peu !

Mais rapidement, les vagues nous amènent encore mieux : un équipage français composé de deux coquines petites filles. Eden a l’âge de Véronique alors que Coline est entre Gabrielle et Myriam. Leur maman, Alice, est à la hauteur de son homologue imaginé par Lewis Carroll : charmante, pleine de bonne humeur et d’énergie. C’est la rencontre avec  Suricat (www.levoyagedeSuricat.com), avec qui nous naviguerons jusqu’à notre retour à Georges Town.

La reconnaissance de Yanick au centre de l’ile est presque aussi fructueuse que notre visite à la plage : le centre de l’ile de Norman’s Cay recèle une baie bien abritée des vents d’est et d’ouest. Nous y serons quand même mieux protégés des vents du sud-ouest qui s’annoncent.

D’autres surprises nous attendent au centre de Norman’s Cay. D’abord, il y a la carcasse à fleur d’eau d’un petit avion englouti depuis plusieurs années. On peut aller examiner les débris en apnée.

Ensuite, sur le côté est de la baie, les ruines de la propriété d’un baron de la drogue, capturé finalement par les Américains, nous servent de prétexte pour jouer au pirate ! Avec Coline, Eden et Alice, on se déguise, se maquille et en avant pour la chasse au trésor ! Quelques pierres, quelques sous, quelques perles de verre enfermées dans une bouteille à moitié enterrée font office de trésor très convaincant.

Mais le mieux se trouve sur le côté ouest de la baie : cachée derrière une petite ile se trouve une formidable plage de sable blanc ouverte à la fois sur la baie et l’océan. Côté baie, elle descend tout doucement, sans vagues, c’est parfait pour Ève. Les bernard-l’hermite y abondent, tous comme les coraux et les coquillages. Mais surtout, il n’y a que les copains et nous.

Ce sable blanc et moelleux dans lequel on enfonce jusqu’au-dessus de la cheville me donne les bleus de ce premier hiver passé sans neige en trente-trois ans. Et lorsque personne ne regarde, je suis incapable de résister : je m’y couche de tout mon long pour faire un ange… de sable !

L’ancrage de Norman’s Cay ressemble à une marina du Lac Champlain : les drapeaux canadiens et les bateaux québécois y sont légion ! Si ça a certains avantages, ça représente assurément un inconvénient qui nous rend mi-figue mi-raisin quand l’abruti qui fait jouer sa musique à tue-tête jusqu’aux petites heures du matin écoute du québécois ! « Un homme à la mer pour chaque fille amè-reuu, un homme à la mer pour chaque fille amè-reuu! » (Stefie Shock)

26 mars, Exuma Land and Marine Park (24˚23.046N 76˚37.810W)

Le Parc national des Exumas s’étend sur plusieurs miles nautiques et couvre de nombreuses iles. La pêche sous toutes ses formes y est interdite, à notre grande déception : la saison de la langouste se termine le 1er avril. Yanick et Alice aimeraient bien essayer le joli crustacé sur le BBQ avant cette date fatidique.

Warderick Wells, l’ile où se trouve le quartier général du Parc, nous occupe pendant 2 jours. D’abord, nous en sillonnons le relief vallonné, dont la fameuse Boo Boo Hill au sommet de laquelle sont déposées des morceaux de bois à l’effigie des équipages qui y passent. Certains se sont de toute évidence préparés longtemps d’avance. D’autres (comme nous !) ont suivi l’inspiration du moment et ont péniblement gravé le nom de leur navire au canif. Un petit volatile appelé Bananaquit, sympathique et pimpant, vient partager notre pique-nique. Ensuite, nous profitons des plages et des sites de plongée. Une plage déserte nous sert d’ailleurs pour notre premier repas en commun avec les copains, dans la plus pure tradition du « pot luck ». Escargots à l’ail (merci Claude et Nathalie qui nous ont ramené ce luxe du Québec !), couscous et agneau, délicieux gâteau au soleil couchant, la soirée est une réussite totale ! Et aucun bateau n’a eu à accueillir onze personnes dont 6 enfants à bord, les miettes se sont perdues dans le sable ! (Et le sable dans les assiettes, mais ça, ce n’est que du charme en plus !)

Notre arrivée à Warderick Wells ne s’est tout de même pas déroulée sans anicroche. Lorsque vient le temps d’enrouler le génois, il y a des nœuds dans l’enrouleur. Mea culpa. Je mets les bouchées doubles ces derniers temps pour apprendre à manœuvrer seule le bateau. Ce matin, en sortant le génois, je n’ai pas maintenu assez de tension en déroulant. Aux commandes d’un bateau maintenant à vitesse réduite, je garde le cap pendant que Yanick et Gabrielle travaillent à la poupe.

Nous repartons du Parc national des Exumas le 29 mars, direction plein est, vers l’océan, afin de sortir de la zone de pêche interdite et de courir la chance de se mettre un délice de Neptune sous la dent !

 

Advertisements

5 réponses à “Tourisme dans les Exumas – 1

  1. Aurore Gardès

    Wouahou ! Quelles descriptions paradisiaques… Super, la chasse au trésor ! Vous nous faites rêver… Merci !!! Nous vous envoyons à tous et toutes de très grosses bises chaudes de Tunisie, avant notre retour dans le froid nordique suédois, demain. À très bientôt j’espère,
    Aurore et Cie

  2. Christian Cloutier

    Bonjour a vous tous , que de plaisir a lire , comme un conte de fée…le voyage que tous rêves de réalisé un jour !!! Avec ta plume je peux sentir la fraîcheur de l’Océan et la chaleur du sable chaud sous mes pieds. Bonne continuiter aux quatres vents…bye bye 🙂

  3. danielle jacques

    Bonjour
    Je tiens a vous souhaiter une excellente Fête des Mères
    et que cette journée soit des plus mémorable 🙂

  4. joie de vous lire
    bye bye

    Julie
    xxx

  5. Alors, vous êtes toujours en mer ou vous êtes de retour par ici? xxx Julie

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s