Le peuple américain

(J’ai composé cet article à la mi-novembre, alors que nous étions coincés dans l’Intracostal waterway. Maintenant que nous quitterons les États-Unis dans une dizaine de jours, j’y reviens avec du recul.)

Mea culpa

Je dois admettre que j’ai toujours considéré les Américains comme un peuple généralement fermé, peu enclin à admettre la différence et l’étranger, ayant une propension marquée pour la violence et le chauvinisme, la sous-culture et la restauration rapide.

Or, depuis notre départ, nous avons traversé près d’une dizaine d’états. Nous avons donc eu l’occasion de rencontrer de nombreux Américains dans les situations les plus diverses et je dois admettre me reprocher régulièrement ces préjugés à l’emporte-pièce.

Des rencontres surprenantes

Ainsi, les gens que nous avons rencontrés sont le plus souvent ouverts et sympathiques. Leur accueil est chaleureux. Ils font montre d’un grand intérêt pour notre projet, notamment pour l’école sur le bateau, qu’ils abordent généralement rapidement dans la conversation et avec approbation, peu importe l’interlocuteur. Ils font aussi preuve d’une étonnante empathie devant nos problèmes. En outre, j’ai souvent été abasourdie par leur générosité incroyable, spontanée et désintéressée.

Je voudrais que cet article soit un hommage à ces personnes qu’il nous a été donné de rencontrer. Qu’il s’agisse de Tracy qui fait nos courses à Kingston, de Sally, taxiwoman du New Jersey qui nous prend en charge et nous fait sa course à une fraction du prix, de Don (Atlantic Highlands) qui, par deux fois, nous donne plus d’un kilo de poisson fraîchement péché.  Qu’il s’agisse de Kelly à Elizabeth city qui nous offre du matériel de bricolage, ou de monsieur James, dans la même ville, qui, rencontré le matin sur le quai, y revient le soir pour nous faire part des recherches qu’il a menées de son côté pour trouver un réparateur pour notre radio HF. Sans parler des plus purs inconnus qui nous offrent de nous transporter lorsqu’ils nous voient chargés (souvent sur-chargés, admettons-le !) avec l’avitaillement .

J’aimerais rendre hommage à Laurie (Annapolis) qui nous propose sa voiture sans nous avoir jamais vus, à Ralph (Georgetow, Marylan) qui nous offre le gîte et le couvert pendant l’ouragan Sandy. J’aimerais remercier Larry, de Tow Boat US, que nous appellerons deux fois dans la même journée (une de ces journées ou il vaut mieux rester couchés !) dans le Roanoke Sound et qui viendra bénévolement la seconde fois, dans un vent de 40 noeuds, dans la nuit sombre, nous mener jusqu’au port de Wanchese. Un énorme merci aussi à Shawn et Sheila qui nous accueillent dans leur demeure la veille de Thanksgiving, nous offrant gite, couvert et bain chaud.  Et j’aimerais saluer Rick, Père Noël à Beaufort qui nous écrit pour avoir de nos nouvelles.

Cette apologie resterait largement incomplète sans la mention des amis que nous avons rencontrés à Jacksonville et de Paul, le responsable de la marina, qui, entre de nombreux services, a mis son véhicule à notre disposition.

Cette attitude m’était à peu près inconnue au Québec où pourtant je nous trouvais ouverts et généreux. Et je pense immanquablement à un ami et voisin, Larry Wells, qui lui aussi a cette générosité incroyable et désintéressée à en offrir sa chemise à des gens qui ne lui sont rien. Étrangement, il a longtemps servi dans les Marines, le corps militaire américain.

Bref, peut-être que les Américains sont adeptes de la restauration rapide et de la sous-culture (et pour ça aussi, je préfère suspendre mon jugement), mais ce sont aussi des gens sympathiques et généreux et cela, je crois qu’on le tait trop.

3 réponses à “Le peuple américain

  1. Gislaine Barrette

    Salut Catherine!

    J’ai adoré ton commentaire sur les Américains… moi aussi, j’ai eu l’occasion de tomber sous le charme des Américains (après avoir passé plusieurs années à ressentir un mélange de dédain et de mépris à leur égard, mais je me suis reprise depuis ma « conversion »…).

    Leur confiance en la vie est contagieuse et toujours bienvenue, n’est-ce pas? Surtout, dans votre situation. Oui, ils sont très positifs, toujours prêts à donner un coup de main et de manière complètement gratuite. Tu es sans doute bien tombée aussi, et flanquées de tes petites filles, qui pourrait vous résister?

    Je vous souhaite du bon temps et des matinées ensoleillées!

    Bonne continuité!

    Gislaine XXXX

  2. j’ai hâte de lire la fin et j’ai toujours été persuadée que la plus grande nation du monde doit nécessairement être constituée au moins au 3/4 de gens biens! bises
    Julie

  3. Christian Cloutier

    Hello tous , quel est votre prochaine destination ?? Et moi aussi j’ai toujours penser que les Américains étaient un peut « snoble » . Mais je lis qu’ils vous ont bien aider chacun a leur manière et c’est tant mieux :)…Vent vent jolie vent….lever les voiles…laisser vous portez…bye bye xx 🙂

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s