Gallery

Capharnaüm public

Dans notre course effrénée de la semaine dernière, j’ai pris quelques instants pour rencontrer un journaliste de l’hebdomadaire local, le Messager de Verdun, surtout pour faire plaisir à Pauline et un peu dans l’espoir de voir se manifester à la dernière minute des commanditaires inattendus.

Et voilà, cette tentative d’atteindre la célébrité (!) me joue des tours. L’article commence… par une description de notre capharnaüm pré-déménagement:

En entrant dans l’appartement que partagent Catherine Desgagnés, son conjoint Yanick Proulx et leurs quatre filles, Gabrielle, Myriam, Véronique et Ève, on ne peut s’y méprendre: de grands changements sont en cours. Une pancarte accrochée à l’escalier se trouvant à l’extérieur annonce une vente de garage où tout doit partir. À l’intérieur, des sacs remplis de vêtements et des boîtes contenant différents objets du quotidien, des souvenirs, jonchent le sol.

(Cliquez ici pour lire la suite…)

Se faire camper d’entrée de jeu dans un désordre incroyable est… particulier. D’autant plus que ceux qui me connaissent savent que je n’ai rien d’une fée du logis et que chez moi, si tout le monde est bienvenue, on ne mange pas par terre… J’ai donc l’impression d’un  travers inavouable étalé au grand jour, ce qui me laisse mi-figue, mi-raisin…

Dites-moi ce que vous pensez de l’article  !

9 réponses à “Capharnaüm public

  1. Cet article est très bien. Il ne laisse pas croire que vous vivez perpétuellement dans le désordre mais plutôt que vous vous préparez à une grande aventure. Et comme tout le monde sait, les grandes aventures commandent un peu de désordre sans quoi rien ne bougerait. Go go go.

    Danièle

  2. Fanny (Bateau Lam)

    Quant à moi, j’aurais aimé que quelqu’un écrive un article semblable sur notre projet, c’est que du beau! Bon vent, et à bientôt sur l’eau!

  3. Véronique Duchateau

    Le capharnaüm, ce n’est pas du tout ce qu’on retient de l’article.
    Mais peut-être que ça fait bizarre de voir quelqu’un d’autre s’approprier votre aventure sur le papier.
    Bon voyage les amis. Je vais vous suivre avec très grand plaisir!
    Soyez prudents.
    Grosse grosse bise de Paris et du Croisic
    Véronique

  4. Pauline & Georges

    Oui je suis contente avec tout le travail et les préparatifs vous ne passez pas incognitos.Oui nous sommes inquietes de votre départ mais c’est une belle expérience que vous allez vivre.Je vous aime et on se revoit samedi si il n’y pas temps de cochon comme dirait Catherine.

  5. Je trouve également l’article très bien. Les grands changements doivent nécessairement s’accompagner d’une tempête dans nos petites vies « bien rangées », non ? (même si la vôtre, même avant le départ n’était pas aussi rangée que cela 😉 !).
    Du fond de la Suède, nous serons avec vous samedi… et surtout, tout au long de votre aventure. Bon vent, bon voyage, les amis.
    On vous porte dans nos coeurs, et on vous attend en Laponie !

    Aurore

  6. L »introduction de l’article est particulière mais suciste l’attention du lecteur… pour lire la suite! J’ai bien aimé son texte, votre façon de nous transmettre votre beau projet en le partageant avec nous! J’aime bien suivre votre blog (conférence MEC) et vous souhaite de belles aventures!

  7. C’est vraiment un très bel article. Je suis d’accord avec Danièle et les autres, le journalisteà très bien dépeint le fait que vous vous apprêtez à vivre une belle et longue aventure. J’espère que cela vous apportera des commenditaires ou au moins une belle pub pour vous aider (et non vous nuire) dans vos préparatifs.
    On se voit samedi pour vous en parlez plus longuement. Je vais faire suire le lien à Vincent et je pense qu’il sera d’accord pour dire qu’on vous retrouve bien dans l’article et non pas votre désordre!!! Bons préparatifs, plus que 4 jours…

  8. J’ai vu les filles pour la dernière fois hier matin….My god!!! Que de souvenirs! Je me disais que la prochaine fois que je les verrais, elles ne me reconnaitront probablement pas, que les câlins et les bisous ne seront plus aussi faciles qu’aujourd’hui….que je vais leur devenir étrangère…

    Pour ce qui est de l’article, je trouve qu’il rend hommage à ce périple merveilleux et qu’effectivement (pour avoir fait des boites!!!) les derniers préparatifs étaient à l’image de la charge émotive qui l’accompagnait! Pleins de belles choses étalées partout, pour en juger la valeur, mais qui peuvent sembler chaotique vus de l’extérieur.

    Moi j’ai vu des morceaux de chacun de vous, des morceaux d’histoire, et un grand questionnement sur chacun de ceux-ci.

    Je vous aime
    xxxxxxxxx

  9. Sébastien Trudel

    C’était un très bon article qui nous a permis de vous connaître et donné le goût de suivre votre aventure!
    Bon voyage!
    Sébastien, Catherine et les mousses.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s